Les traditions de Noël au Mexique

 

Comment les traditions de Noël sont-elles célébrées au Mexique ?

Dans cet article, nous passerons en revue certaines des traditions que les Mexicains célèbrent à Noël. Mais n’oubliez pas que nombre de ces coutumes et leur célébration varient d’une région à l’autre du Mexique. Beaucoup d’entre elles changent également sous l’influence d’autres cultures (notamment celle des États-Unis).

Les célébrations et coutumes de Noël au Mexique

Lorsque la plupart des Français pensent à Noël, ils pensent aux coutumes et aux traditions qui sont nées en Europe du Nord, comme les arbres de Noël, les couronnes de sapin, le Père Noël, le gui, etc. Cependant, les traditions de Noël mexicaines sont très différentes des fêtes de fin d’année célébrée en France. Au Mexique, Noël est influencé par la culture espagnole ainsi que par la culture indigène.

La Cathédrale de Mexico à Noël

La Cathédrale de Mexico à Noël

Au Mexique, se sont les Mages qui apportent les cadeaux !

En France, c’est le Père Noël qui apporte les cadeaux aux enfants la veille de Noël. Au Mexique, en revanche, le grand jour des cadeaux est le 6 janvier, appelé “Dia de los Tres Reyes Magos”, le jour des trois rois (la fête de l’épiphanie). C’est la date à laquelle les Mages, Melchior, Gaspar et Balthazar, ont apporté des cadeaux à l’enfant Jésus, de l’or, de l’encens et de la myrrhe. Ces cadeaux ont une signification symbolique.

Comment est née la fête de Noël au Mexique ?

Le christianisme est arrivé au Mexique avec les prêtres catholiques espagnols au XVIe siècle. Avec les prêtres et le catholicisme, est venue la célébration des fêtes chrétiennes, dont Noël.

Certaines des traditions de Noël que les Mexicains célèbrent aujourd’hui sont le résultat de l’influence de ces premiers prêtres, bien que beaucoup aient évolué et changé au fil du temps, et que d’autres aient été ajoutées suite à des interactions avec d’autres cultures.

Figurines de Noël du Mexique

Figurines de Noël du Mexique

Les traditions de Noël au Mexique, aujourd’hui, sont un mélange de culture indigène, d’héritage espagnol et de nombreuses autres influences.

Les 8 dates importantes de la période de Noël au Mexique

3 décembre : début des neuvaines en l’honneur de la Vierge de Guadalupe

Le 12 décembre : Fête de la Vierge de Guadalupe

Du 16 au 24 décembre : Les Posadas

Le 24 décembre : Veille de Noël (Nochebuena)

Le 25 décembre : Jour de Noël (Navidad)

Le 28 décembre : Journée des Saints Innocents (Dia de los Santos Inocentes)

Le 6 janvier : Jour des trois rois (Dia de Los Tres Reyes Magos)

2 février : La Chandeleur (La Candelaria)

1) Célébration de la Vierge de Guadalupe : du 3 au 12 décembre

Au Mexique, Noël, n’est pas, un jour isolé, mais une saison entière de célébrations liées à Noël qui s’étend du 3 décembre au 2 février.

La Vierge de Guadalupe

La Vierge de Guadalupe

La saison de Noël commence par des célébrations en l’honneur de la patronne du Mexique, la Vierge de Guadalupe. C’est un puissant symbole du Mexique qui joue un rôle énorme dans l’histoire politique et religieuse du pays.

Le 3 décembre marque le début d’une neuvaine de neuf jours à la Vierge de Guadalupe. Une neuvaine est une tradition chrétienne de prière de dévotion qui consiste en des prières privées ou publiques répétées pendant neuf jours successifs.

2) Le 12 décembre : Fête de la Vierge de Guadalupe

Le 12 décembre, la fin de la neuvaine, est le jour de la fête de la Vierge. Cette fête célèbre la quatrième fois que la Vierge de Guadalupe est apparue à Juan Diego, un Indien pieux né en 1474. Ce jour-là, de nombreuses personnes d’origine mexicaine (tant au Mexique qu’à l’étranger) célèbrent la Vierge de Guadalupe par des processions, des messes spéciales, des sérénades, des danses et le chant du traditionnel “Las Mañanitas”.

Certains Mexicain font des pèlerinages à son sanctuaire sur une colline de Mexico ou à d’autres sites religieux qui la vénèrent. Dans certains endroits, de jeunes garçons se déguisent en Juan Diego et vont à l’église pour être bénis, en souvenir de la façon dont la Vierge est apparue à Juan Diego en 1531 sur la colline de Tepeyac (qui se trouve aujourd’hui dans la ville de Mexico).

3) Las Posadas : du 16 au 24 décembre

Commence alors la saison de las posadas. Le nom vient du mot espagnol pour “auberge”, en raison du rôle d’une auberge dans l’histoire de Noël. Les posadas sont des processions ou des fêtes qui ont lieu pour célébrer la saison de Noël. Elles peuvent prendre différentes formes.

Las Posadas fêtes pour célébrer la saison de Noël

Las Posadas fêtes pour célébrer la saison de Noël

Dans leur forme la plus traditionnelle, ce sont des processions avec bougies et chants, dans lesquelles les enfants prennent le rôle de Marie et de Joseph. Ils vont dans le quartier avec un défilé d’autres amis et membres de la famille pour rejouer la partie de l’histoire de Noël où Marie et Joseph essaient de trouver un endroit pour rester à Nazareth.

Tradition au Mexique

Dans tout le quartier, les enfants s’approchent de différentes maisons pour y chercher un abri. Selon une tradition, ils sont “rejetés” de deux maisons avant que la troisième ne les accueille.

Dans une autre, la procession se divise en deux dans une même maison. La moitié du groupe (à l’extérieur) chante le rôle des pérégrins, représentant la Sainte Famille (Marie, Joseph et l’enfant Jésus à naître) alors qu’ils demandent un abri. L’autre moitié joue le rôle de l’aubergiste.

Finalement, les pérégrins sont admis et une fête est organisée dans la maison, avec de la nourriture et des boissons comme des tamales, atole, buñuelos et ponche. Il peut aussi y avoir une piñata !

La posada est l’une des traditions que les prêtres espagnols ont créées pour enseigner le christianisme aux indigènes. La piñata était également un outil d’enseignement.

Les sept péchés mortels

Dans sa forme la plus traditionnelle, elle comporte sept points, qui représentent les sept péchés mortels. Son vase représente Satan, qui a l’air séduisant et qui détient les biens du monde, et le bâton représente la foi chrétienne.

Décoration de Noël Mexico

Décoration de Noël Mexico

Bien que les posadas traditionnelles se trouvent maintenant le plus souvent dans les zones rurales et à faible revenu du Mexique, ces huit jours sont encore remplis de fêtes tous les soir pour célébrer la famille et les amis.

4) La veille de Noël : 24 décembre

La Nochebuena (veille de Noël), il est traditionnel pour les familles mexicaines d’assister à la messe de minuit. Avant de rentrer chez elles pour un festin nocturne qui comprend des aliments comme le bacalao, le jambon, la dinde et le mole, avec un ponche à boire.

Les cadeaux ne sont généralement pas offerts à cette occasion, mais cela change avec l’influence culturelle croissante des États-Unis. Le Père Noël a commencé à arriver au Mexique !

5) Le jour de Noël : 25 décembre

Appelé La Navidad en espagnol, le jour de Noël est une journée assez calme qu’on passe tranquillement en famille pour se remettre de la grande fête de la veille.

Tradition de Noël au Mexique

Tradition de Noël au Mexique

6) Journée des Saints Innocents : 28 décembre

Le 28 décembre, ou Dia de los Santos Inocentes, marquait à l’origine le jour où le roi Hérode a ordonné le meurtre de tous les nouveau-nés dans le village de Bethléem pour empêcher le Christ d’arriver.

Au Mexique, cette journée est désormais célébrée comme un jour de farces et d’astuces, comme le poisson d’avril. On dit que vous n’avez pas à rendre ce que quelqu’un vous a prêté ce jour-là.

La veille du Nouvel An et le jour de l’An : 31 décembre et 1er janvier

Le réveillon du jour de l’an est célébré au Mexique comme dans d’autres parties du monde, avec des fêtes et des feux d’artifice. Une tradition particulière consiste à manger rapidement douze raisins à minuit – chaque raisin est censé porter chance pour chaque mois de la nouvelle année.

7) Le Jour des Rois : 6 janvier

Dia de los Tres Reyes Magos célèbre la visite des trois rois à l’enfant Jésus nouveau-né. C’est le jour où les gens donnent habituellement des cadeaux (mais cela commence à se produire également la veille de Noël.). Bien que l’offrande de cadeaux ne soit pas aussi importante que les célébrations religieuses ou le temps passé en famille. Un certain aliment appelé “rosca” joue un rôle important ce jour-là.

Rosca de reyes La Galette des Rois au Mexique

Rosca de reyes La Galette des Rois au Mexique

La rosca est un gâteau aux fruits ou un pain rond qui est cuit en forme de cercle. Une petite figurine de l’enfant Jésus est également cuite à l’intérieur. Celui qui trouve la figurine dans son morceau de rosca doit payer les tamales et l’atole de la célébration de la Chandeleur. Les tamales et l’atole sont également servis ce jour-là à côté de la rosca. Dans d’autres pays chrétiens du monde, ce jour, est célébré comme le jour de l’Épiphanie.

8) La Chandeleur : 2 février

Dia de la Candelaria est le dernier jour de la saison de Noël mexicaine. À cette date, les Mexicains apportent l’enfant Jésus de leur crèche à l’église pour recevoir une bénédiction spéciale. Ensuite, les familles se partagent les tamales et l’atole. C’est la nourriture que la personne qui a trouvé l’enfant Jésus dans la rosca le jour des trois rois est censée avoir achetée.

Le repas de Noël au Mexique

Le Mexique a une tradition alimentaire très riche, utilisant des variétés de saveurs exceptionnelles pour créer des plats qui ravissent les gens du monde entier. Beaucoup de gens connaissent des aliments comme le guacamole, les burritos, le pico de gallo (salsa chaude) et les quesadillas, mais quel genre de plats apprécie-t-on pour Noël au Mexique ?

Burritos

Burritos

La nourriture de Noël traditionnelle mexicaine

Les Tamales

Les tamales sont un plat composé de viande assaisonnée (ou d’autres garnitures) enveloppée dans une pâte de farine de maïs et cuite au four ou à la vapeur dans une enveloppe de maïs ou une peau de banane. Les tamales sont souvent consommés pendant les vacances, notamment pendant Las Posadas, la Chandeleur, la veille de Noël et le Jour des Rois. Comme leur fabrication prend beaucoup de temps, il y a souvent des fêtes, ou tamaladas, où les gens se réunissent pour aider à fabriquer tous les tamales nécessaires à une fête.

Le Ponche (con Piquete)

Le ponche est une boisson chaude aux fruits épicés qui est servie tout au long de la période de Noël. Y compris lors des fêtes de Las Posadas ainsi que la veille de Noël et le jour de l’an. Bien que les recettes puissent varier considérablement, en général, elle est faite de sucre mijoté, de cannelle et de fruits de saison comme le tejocote et la goyave. Les adultes peuvent ajouter du rhum ou de la tequila à la boisson.

Le Buñuelos

De nombreux pays d’Amérique latine ont une version du buñuelo, qui est une friandise faite de pâte frite. Au Mexique, les buñuelos sont plats et ronds, presque comme un biscuit fin et croustillant.

Le Buñuelos

Le Buñuelos

Il sont garnis de sucre en poudre ou d’un filet sucré. Le Buñuelos est servis tout au long des fêtes de fin d’année, en particulier pendant Las Posadas avec du ponche.

Boisson chaude, L’Atole

L’atole est une autre boisson chaude qui, bien que consommée toute l’année. Cette boisson est très populaire pendant la période des fêtes, notamment pour la Chandeleur. Il s’agit d’une boisson sucrée à base de masa (farine de maïs) qui est aussi généralement composée d’eau, de sucre de canne non raffiné, de cannelle et de vanille. Certaines versions ajoutent également des fruits ou du chocolat.

La Rosca

La Rosca est un gâteau ou une pâtisserie cuit en forme de cercle et servi le jour des Trois Rois (l’épiphanie en France). Quelque part à l’intérieur du gâteau, une petite figurine de l’enfant Jésus est cuite. La personne qui trouve la figurine ou le bibelot est chargée de fournir les tamales et l’atole à la Chandeleur. Les recettes du gâteau varient, bien qu’elles soient souvent décorées ou cuites avec des fruits confits.

Le Bacalao venu d’Europe

Le bacalao est un produit importé d’Europe au Mexique, où il prend des saveurs uniques. Il s’agit d’un plat composé de poisson séché et salé reconstitué qui est combiné à d’autres ingrédients.

Le Bacalao

Le Bacalao

Des tomates, des oignons, des olives vertes, des piments et de l’ail pour en faire une sorte de ragoût. Ce plat est souvent servi pour la fête de minuit de la veille de Noël ainsi que pendant toute la période de Noël.

Le Revoltijo de Romerita

Souvent servi dans le cadre du festin de la veille de Noël, le Revoltijo de Romerita est un plat composé de crevettes séchées, de nopales, de pommes de terre et de romeritos cuits dans une sauce mole avec des ingrédients comme des piments ancho, mulato et pasilla ainsi que des amandes, de la cannelle, de l’ail, des oignons et de la chapelure. Les romeritos sont un vert mexicain qui ressemble au romarin et ont un goût qui, selon certains, ressemble à celui des épinards.

Les autres Traditions de Noël importantes au Mexique

En plus de la nourriture savoureuse et des nombreux événements religieux, il y a aussi d’autres coutumes qui jouent un grand rôle dans la fête de Noël au Mexique. En voici une Liste.

Les Chants de Noël

Le chant de Noël (villancicos) est une coutume courante au Mexique. Il existe de nombreux chants de Noël en langue espagnole qui sont traditionnellement chantés. Certains sont des chants religieux comme Noche de Paz (la version espagnole de Silent Night), ou Los Peces en el Rio (un chant de Noël mexicain traditionnel) et d’autres sont des chants amusants comme Feliz Navidad.

Les jeux Pastorelas

Les pastorelas sont une forme traditionnelle de jeu de Noël au Mexique. Elles sont jouées par différents groupes, amateurs et professionnels, pendant toute la période de Noël.

Pastorela traditionnelle jeu de Noël au Mexique

Pastorela traditionnelle jeu de Noël au Mexique

Le mot se traduit en gros par “pièces de berger“, et elles ont commencé il y a plusieurs siècles lorsque des prêtres catholiques jouaient des scènes de la Bible pour enseigner le christianisme à la population locale.

Cette tradition s’est développée pour donner naissance à des histoires plus humoristiques. Récit sur la lutte éternelle entre le bien et le mal.

Traditionnellement, les pièces commencent par un ange annonçant la naissance du Christ à un groupe de bergers. Ils tentent ensuite de suivre l’étoile de Bethléem pour retrouver l’enfant du Christ. Mais en chemin, ils sont retardés par les tentatives incessantes du diable pour les empêcher d’arriver.

Les pastorelas peuvent varier considérablement d’une personne à l’autre, les acteurs improvisant souvent le scénario et y ajoutant différents éléments en fonction du public. Les pastorelas les plus traditionnelles se trouvent dans les zones rurales.

Flor de Nochebuena, la décoration de Noël

C’est peut-être la décoration de Noël mexicaine que les anglophones connaissent le mieux : les fleurs de poinsettia rouges qui ornent de nombreux foyers mexicains et américains et les étalages de Noël au moment de la fête. Il existe une légende mexicaine qui raconte comment ces fleurs ont été associées à Noël.

les fleurs de poinsettia rouges

les fleurs de poinsettia rouge

Un soir de Noël (nochebuena), une pauvre fille cueillait quelques mauvaises herbes pour les apporter à l’église pour l’enfant Jésus. Car elle ne pouvait pas se permettre d’acheter de belles fleurs. Les autres personnes de son quartier la regardaient de haut, mais elle croyait que Jésus apprécierait tout cadeau fait par amour.

Lorsqu’elle est arrivée à l’église, les mauvaises herbes se sont transformées en un merveilleux bouquet de fleurs rouges aux feuilles vertes et épaisses. Tous les gens du voisinage ont alors su qu’ils avaient été témoins d’un véritable miracle de Noël.

Les Nacimientos « crèche de Noël »

Les nacimientos ou crèches sont la partie la plus importante des décorations de Noël au Mexique. Comme dans d’autres parties du monde, la scène représente la Sainte Famille, les bergers et les anges. Les trois rois sont ajoutés le 6 janvier. En outre, les versions mexicaines de la crèche incorporent souvent de la mousse espagnole et n’ajoutent l’enfant Jésus qu’à la veille de Noël.

Crèche de Noël au Mexique

Crèche de Noël au Mexique

À la Chandeleur, les familles apportent l’enfant Jésus de leur crèche à l’église. Pour une bénédiction, souvent vêtu d’un vêtement orné.

J’espère que vous avez pris plaisir à découvrir certaines traditions de Noël mexicaines. Prenez soin de vous et passer de bonne fête de fin d’année.

Joyeux Noël à tous.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *